Sidebar

24
Dim, Mar

Opération épervier
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Dans les documents transmis à cette juridiction figurent, outre  les affaires Albatros et Apm, un détournement de cette enveloppe financière.

L’ex-ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd) Marafa Hamidou Yaya et l’ancien administrateur directeur général de la Cameroon Airlines (Camair), Yves Michel Fotso, sont déjà informés que d’autres affaires les attendent au terme du procès en cours relatif au Bbj2 pour laquelle les plaidoiries de la défense sont attendues à partir de jeudi prochain. Parlant de ces nouvelles affaires, trois dossiers sont prêts, si l’on se fie aux documents transmis par le juge Pascal Magnaguemabé au président du tribunal criminel spécial (Tcs), Yap Abdou. Il s’agit des affaires Albatros, Apm, mais également d’une affaire de détournement de plus de 69 milliards de Fcfa.

En effet, dans un document rédigé le 02 août dernier et intitulé «Bordereau de transmission de dossiers à Monsieur le président du tribunal criminel spécial»,  le juge d’instruction Pascal Magnaguemabé compile l’ensemble des documents concernant plusieurs personnalités dont les principales sont : Jean-Marie Atangana Mebara, Yves Michel Fotso, Marafa Hamidou Yaya, Hubert Patrick Marie Otelé Essomba. S’agissant du dossier de procédure n° 6717. Sog.08/128, dans la chemise n°3, il est indiqué : «Actes concernant les inculpés Atangana Mebara Jean Marie, Fotso Yves Michel, Marafa Hamidou Yaya, Otelé Essomba Hubert Patrick Marie» et autres. Les observations concernent ici : «Les procès-verbaux de première comparution, Mdp, procès-verbaux d’interrogatoire, etc.»

Pour ce qui est de l’affaire Apm, Atangana Mebara a été notifié le 07 mai dernier par Pascal Magnaguemabé «d'avoir à Yaoundé, Ressort judiciaire du Tribunal de grande instance du Mfoundi au courant des années 2001 à 2004, En tout cas dans le temps légal des poursuites, ensemble et de concert avec Inoni Ephraim, par quelque moyen que ce soit, obtenu ou retenu frauduleusement quelque bien que ce soit (…) en l'occurrence la somme de 3.342.488.530 Fcfa qu'ils ont indument fait virer par la Standard Chartered Bank au profit de Ansett World Wide prétendument en paiement des créances de cette dernière sur la Camair alors qu'au même moment, ils avaient également saisi la Société nationale des hydrocarbures aux mêmes fins, qui, en exécution, a viré la somme de 4.000.000.000 Fcfa. Faits prévus et réprimés par les articles 74, 96 et 184 du Code pénal».

Dans le même document figure également le dossier de procédure n°216. Sog.12/23/A (Affaire ministère public et Cameroon Airlines liquidation c/ Yves Michel Fotso, Cbc Sa et autres) pour «coaction de détournement de deniers publics de la somme de 69.833.729.982 Fcfa». Avec pour observations : «Plainte avec constitution de partie civile, requêtes introductives, etc.». Cette somme concerne la vente de l’avion Combi sorti de piste le 05 novembre 2000 à Paris. Le ministère public et l’accusation Camair d’après nos sources comptent démontrer que Marafa Hamidou Yaya et Yves Michel Fotso, en complicité ont agi pour détourner cette somme. Pour l’accusation, rien ne justifiait la vente du Combi, qui était considéré comme un patrimoine national, tandis que la défense de Yves Michel Fotso est connue : « Les réparations de l’avion coûtaient plus chères que l’assurance ».

© Mutations : Boris Bertolt

 

Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire