Sidebar

11
Mar, Aoû

International
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Une enquête de plusieurs mois a permis à la police allemande de mettre à mal un réseau de trafiquants de drogue. Bilan: quatre arrestations, des bijoux et plusieurs  milliers d'euros saisis. Suite à une enquête menée par la Polizeipräsidium Mannheim, deux ressortissants camerounais et deux ressortissants nigérian actifs dans un réseau de trafic divers ont été interpellés à Manheim le 11 novembre dernier.Les inspecteurs de la Brigade des stupéfiants de Manheim, appuyés par Polizeipräsidium Mannheim, ont saisi des caisses de bijoux et plusieurs milliers d’euros. La marchandise issue du vol dans les magasins était destiné à des détaillants divers dont la police est à leur trousse

Les quatre trafiquants ont été arrêtés et placés en détention provisoire sur la demande du procureur.
 
Cette enquête, qui a débuté en avril 2012, a permis de découvrir une importante perte de bijoux dans les magasins appropriés de plusieurs villes allemandes. Une équipe de fournisseur vivant en Allemagne se ravitaillait régulièrement à travers des coups de vols dans les magasins, différents grossistes, qui à leur tour approvisionnaient les petits dealers de rue.
 
Le 11 novembre dernier, suite à un dispositif de surveillance mis en place autour du domicile des suspects, deux premières interpellations ont lieu dans le sud de la ville. Lors de cette opération, des caissons de bijoux et de l’argent en différentes coupures pour un montant de 40 000 Euros ont été saisis. 
 
Les investigations conduites par les inspecteurs ont permis d’établir que deux jours plus tard une autre mule était attendue auprès d’un dealer habitant une rue proche de Louisenpark pour livrer de la marchandise. 
 
Le dispositif d’observation autour du domicile des trafiquants présumés a été prolongé, permettant ainsi d’interpeller deux grossistes et une mule. Les perquisitions effectuées par la suite dans le logement des dealers ont permis de saisir 600 grammes de cocaïne  et plusieurs milliers d’euros.

Les quatre trafiquants camerounais et nigérians impliqués dans cette affaire se trouvent actuellement en détention provisoire dans l’attente de leur jugement.

© Camer.be : Y.T et Mbelle à Ngwem

Kongossa.fr, l'actualité du Cameroun en temps réel.

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire